2|11 2012

Grégory Bakian enflamme la scène de l’Alhambra !

Le 20 octobre dernier, se déroulait dans la mythique salle de l’Alhambra, à Paris, le concert de Grégory Bakian.

Une première grande salle Parisienne réussie pour l’enfant du sud, après ses récents succès au Sentier des Halles et au Réservoir !

Entouré de ses 6 musiciens, Grégory a présenté de nombreuses compositions inédites (13), entre chanson et pop-rock, entre fragilité et puissance, seulement 3 reprises, mais pas des moindres (You Raise Me Up, L’Envie, Con Te Partiro), avant d’interpréter le titre phare de son premier single, « Ce Qui Ne Tue Pas Nous Rend Plus Fort », salué par le public, dès les premiers accords de guitare !

En présence de plus de 300 personnes et de nombreuses personnalités : L’homme d’affaires et écrivain, Paul-Loup Sulitzer (50 millions de livres vendus à travers le monde), Philippe Streiff (ancien pilote de F1 et parrain du premier single de Grégory), l’auteur Thierry Sforza (Patrick Bruel, Patricia Kaas), Le Comte de Bouderbala (humoriste), Franck Lagorce (ex pilote de F1 et consultant Eurosport), Jean-Luc Roy (Président Directeur-général de la chaîne Motors TV, journaliste à RMC), Jean-Thierry Augustin (Directeur Général d’Eurosport France), le docteur Christian Palix (Maire de Bandol), Jean-Jacques Lapeyre (directeur du circuit d’Albi), François Mottier (Président Directeur-général du réseau social Life in Sport), Yann Jamet (humoriste), Marc Fichel (chanteur), Alicia Fall (animatrice TV), le producteur Christophe Mandaroux (Anthony Kavanagh, Patrick Sébastien), Romain Canot (animateur TV), Gildas Lefeuvre (ex rédacteur en chef de Musique Info) et de nombreux médias : Platine Mag, Coulisses Médias, Les Reporters du Net, Pure People

Le concert s’acheva par une touchante standing ovation !!

Découvrez dès maintenant le reportage réalisé par Les Reporters du Net en cliquant ici !

Découvrez le reportage photo de la soirée sur la page officielle facebook de Grégory Bakian.

Crédits photos : François Le Prat & Bernard Bakalian / PAB